Beauté
Disque démaquillant lavable doux pour la peau / source:etsy.com

Disque démaquillant lavable : les meilleurs en 2020

Alexane Pelissou

Chaque année, des milliers de cotons démaquillants à usage unique partent à la poubelle. Il existe pourtant une solution plus saine pour la peau, qui permet également de réduire son impact écologique. Passage en revue du disque démaquillant lavable.

2100. C’est le nombre de cotons démaquillants que l’on utilise en moyenne chaque année – soit 180 par mois, et six par jour –, selon une enquête menée par ConsoGlobe. Comme leur nom l’indique, ces derniers sont fabriqués à partir de l’une des matières les plus polluantes de la planète : « La culture du coton consomme 24% des pesticides mondialement produits, dont certains classés par l’OMS comme hautement dangereux ou extrêmement dangereux », rappelle le site spécialisé Planetoscope. Un véritable désastre écologique qui peut toutefois être évité si l’on opte pour certaines alternatives, à savoir les tampons lavables et réutilisables, qui sont : 1. Moins abrasifs pour la peau ; 2. Moins couteux sur le long terme ; 3. Moins polluants.

Comment les utiliser ?

  1. Avant la première utilisation, les cotons doivent être, au préalable, passés en machine. Il suffit de choisir un programme à 30°C – ou plus selon les conseils d’entretien indiqués sur la notice.
  2. Avant de les passer sur le visage, on applique quelques gouttes de son produit sur le coton.
  3. On passe le coton imbibé sur son visage (yeux, lèvres, peau) de façon circulaire pour limiter les irritations.
  4. Après chaque utilisation, on rince généreusement à l’eau claire chaque coton, avant de le faire sécher à plat.
  5. Une fois sec, celui-ci peut partir en machine, toujours à 30°C. Il sera ensuite réutilisable quasiment à l’infini.

MONTREZ-MOI

Les cotons démaquillants les plus pratiques

Tampons démaquillants bio en bambou réutilisables

Tampons démaquillants bio en bambou réutilisables

Ces disques sont fabriqués à 82% de bambou organique et naturel, ce qui leur donne une texture à la fois douce et absorbante. Leur diamètre de huit centimètres les rend faciles à transporter, et pratiques à nettoyer grâce à un sac à linge fournit à la livraison. Pour garantir leur durabilité, il est toutefois conseillé de les laver à l’eau claire après chaque utilisation, avant de les jeter en machine à laver.

Voir le prix sur Amazon

Les cotons démaquillants les plus doux

SYOSIN Coton démaquillant lavable

SYOSIN Coton démaquillant lavable

Grâce à ses deux couches de matériaux différents (fibre de bambou et velours), ces tampons peuvent convenir à tous les types de peaux – même les plus sensibles. Les coutures ont volontairement été faites en deux couleurs, pour pouvoir séparer les utilisations que l’on peut en faire – une partie du lot peut servir aux soins du visage ainsi qu’au démaquillage, l’autre peut être utilisée pour le dissolvant pour exemple.

Voir le prix sur Amazon

Les cotons démaquillants les plus complets

Cotons démaquillants kit complet écologique lavables double face

Cotons démaquillants kit complet écologique lavables double face

Ici, il n’est pas seulement question de cotons. Dans ce kit, on retrouve :

  1. Des maxis disques en éponge et velours de bambou (certifié label OEKO-TEX 100), pour maximiser leur utilisation et ainsi démaquiller de façon efficace en une seule fois,
  2. Un gant exfoliant végétal, qui permet de pratiquer, sous la douche, des gommages naturels plusieurs fois par semaine, le tout afin d’éliminer les peaux mortes,
  3. Une éponge naturelle en luffa (une plante grimpante tropicale), qui favorise la circulation sanguine, s’utilise pour combattre la corne des pieds mais également pour lutter contre les poils incarnés (à éviter toutefois si l’on souffre d’une maladie de peau chronique).

Le tout est bien évidemment livré avec un filet de lavage, pour faciliter l’entretien des disques.

Voir le prix sur Amazon

Les cotons démaquillants les plus jolis

Carrés démaquillants lavable & réutilisable

Carrés démaquillants lavable & réutilisable

La plupart des disques lavables reprennent la forme et la couleur des versions jetables (ronds et blancs, donc), contrairement à ceux proposés par la marque française Feel Natural. De forme carrée, ces cotons arborent des motifs enfantins et ludiques – cactus, cerfs volants, ou encore motifs graphiques. Leur face en 3D permet quant à elle de démaquiller en profondeur sans pour autant accentuer les rougeurs naturelles de certaines peaux sensibles. Dernier point positif : le packaging, fait à partir de carton recyclé, et entièrement recyclable.

Voir le prix sur Amazon

Les cotons démaquillants made in France

25 carrés démaquillants lavables en bambou made in France

25 carrés démaquillants lavables en bambou made in France

Fabriqués en France (ce qui permet notamment de réduire les émissions de CO2 lors du transport), ces tampons plus fins qu’à l’accoutumée sont idéals pour les grands voyageurs. À la fois doux et pratiques à transporter, ils conviennent à tous les types de peaux. L’avantage : plusieurs options de matières sont proposées. Il y a d’abord la version 100% bambou (le meilleur rapport qualité-prix), puis celle du coton biologique (le plus écologique, puisque cultivé sans OGM ni pesticides), et pour finir la bi-matière (plus doux et tout aussi efficace). Le plus dur reste maintenant de faire son choix.

Voir le prix sur Amazon

Les cotons démaquillants les plus engagés

Lingettes démaquillantes lavables et réutilisables BIO

Lingettes démaquillantes lavables et réutilisables BIO

"Des filles en vert", c’est l’histoire de Bouchra Colas et Amanda Richardeau, deux Bordelaises dont la volonté est de changer les habitudes de consommation des Français en diminuant les déchets. Résultat : leurs produits sont de qualité, à l’instar de leurs disques en coton 100% bio, livrés dans leur petite pochette écrue.

Voir le prix sur Amazon

Les cotons démaquillants les plus design

Tampons démaquillants lavables

Tampons démaquillants lavables

Noir. C’est la couleur peu commune de ces disques démaquillants originaux, fabriqués en bambou biologique noir, et en coton. Ici, pas de quoi s’inquiéter pour le rangement puisque les 16 cotons sont livrés avec leur petite boîte ronde, qui permet de les garder rangés dans sa salle de bain. Avant de partir en voyage, on les glisse dans le filet de transport, qui se dédouble en sachet de lavage.

Voir le prix sur Amazon

Les cotons démaquillants les plus ergonomiques

Cotons démaquillants en fibre de bambou

Cotons démaquillants en fibre de bambou

Le concept de base est le même que pour les autres tampons lavables. Ces derniers ont toutefois une particularité qui s’avère extrêmement pratique lors de leur utilisation : ils sont en effet équipés d’une petite poche, dans laquelle on glisse ses doigts pour une grippe plus ferme. Les cotons étant extrêmement doux, ils peuvent souvent glisser dans les mains, et s’avérer parfois difficiles à utiliser – mais après tout, ce n’est qu’une question d’habitude.

Voir le prix sur Amazon

Les cotons démaquillants les plus polyvalents

Disques coton démaquillant lavable

Ici, l’idée est d’avoir des disques de plusieurs couleurs, afin de les distribuer à chaque membre de la famille. Ils conviennent en effet aux petits comme aux grands : fabriqués à partir de matériaux organiques ils sont sans danger pour les bébés. La cerise sur le gâteau ? L’aspect bi-phase, qui permet à la fois de se démaquiller en profondeur (grâce au côté bambou), mais également d’appliquer ses soins tout en douceur (grâce au côté velours).

Voir le prix sur Amazon

Les cotons démaquillants au meilleur rapport qualité-prix

Les cotons démaquillants au meilleur rapport qualité-prix

Lingettes démaquillantes lavables et réutilisables

Si le prix est imbattable, la qualité l’est aussi. Tous les ingrédients sont en effet réuni pour garantir l’efficacité de ces disques lavables : 1. Le velours et la fibre de bambou, qui permettent d’utiliser plusieurs sortes de produits ; 2. Le sachet réutilisable, à la fois pratique et esthétique ; 3. Leur taille idéale (environ huit centimètres de diamètre), qui facilite la transition.

Voir le prix sur Amazon

Comment avons-nous choisi les cotons démaquillants présents sur cette page ?

Pour sélectionner les produits, nous avons pris en compte plusieurs critères : la matière, la durée de vie, le label oeko-tex, le lieu de production.

Le bambou

C’est probablement la matière la plus répondue, qui résiste efficacement contre les bactéries (un très bon point lorsqu’on l’applique sur son visage). Un poil plus rugueux que l’eucalyptus, il convient parfaitement aux peaux mixtes à grasses. Il s’utilise très bien pour faire pénétrer des produits à la consistance épaisse, mais également pour retirer le maquillage.

Le coton bio

Comme expliqué plus haut, le coton peut être l’une des matières les plus polluantes pour la planète. Ce n’est toutefois pas le cas si celui-ci est produit de façon éco-responsable (à savoir sans pesticides, et sans OGM).

Le mix bambou-coton

C’est également très commun. Les disques fait à partir de bambou et de coton ont l’avantage de cumuler les bénéfices de chacune des matières.

Les matières moins communément utilisées pour les disques démaquillants lavables :

Le chanvre

Beaucoup moins consommateur d’eau lors de la production, le chanvre est idéal car très écologique. C’est la matière à privilégier lorsque l’on a des problèmes de peau, et que l’on souhaite appliquer des produits à base d’huiles.

L’eucalyptus

C’est une matière douce, qui va donc convenir aux peaux les plus sensibles. Son côté peu absorbant permet d’utiliser les produits aqueux (comme les eaux micellaires ou les hydrolats par exemple), sans gâcher de produit.

La durée de vie

Certaines matières durent plus longtemps dans le temps, et il est important d’avoir connaissances des conseils d’entretien de chacune. Le bambou, par exemple, peu rapidement devenir très rugueux, et ainsi désagréable à utiliser : pour y remédier, on utilise une dose d’assouplissant lors du lavage, ou on les passe une dizaine de minutes au sèche-linge.

Le label OEKO-TEX

« Sur la base d’un catalogue de critères fondé scientifiquement et de tests de laboratoire neutres, les entreprises sont assistées de manière ciblée dans la chaîne textile pour la mise en œuvre de la sécurité de produits qu’elles souhaitent atteindre d’un point de vue d’écologie humain », peut-on lire dans la brochure disponible sur le site officiel d’OEKO-TEX. Ainsi, « la certification STANDARD 100 by OEKO-TEX assure la conformité légale des produits textiles contrôlés. »

La production

Certains des produits présentés ci-dessus ont été fabriqués en France, ou par des entreprises françaises. Il est en effet important, dans une démarche écologique, de soutenir les artisans locaux.

Quelles sont les autres solutions ?

Il est tout à fait possible de supprimer les cotons démaquillants (réutilisables ou non) de son vanity. Il suffit pour cela d’opter pour des produits qui s’appliquent ou s’utilisent à l’aide de ses deux mains – tout simplement. Pour ce qui concerne le démaquillage, on choisit une huile à appliquer avec ses doigts, suivie d’une émulsion à utiliser sous la douche. De plus en plus de marques proposent également des lotions et autres soins à utiliser sans coton. Il est toutefois conseillé d’acheter un lot de disques, pour enlever le vernis à ongles notamment.

Conclusion

Opérer une transition dans sa salle de bain n’est pas toujours évident – surtout lorsque l’on a mis en place de nombreuses habitudes de consommation. Pourtant, il est possible de commencer par des gestes simples, bons pour la planète, la peau et le porte-monnaie, par exemple en remplaçant des cotons démaquillants jetables par des disques lavables.

De nos jours, chaque action pour lutter contre le désastre écologique et le réchauffement climatique compte. Opérer une transition vers des disques démaquillants réutilisables est donc un premier pas vers le zéro déchet.

Agressée sans arrêt par le monde extérieur – notamment la pollution dans les grande ville –, la peau a plus que jamais besoin de tendresse. N’utiliser que des matières biologiques et saines peut aider à l'hydrater, et à combattre les imperfections.

À l’achat, les tampons démaquillants lavables coutent plus cher (il faut en effet compter entre 10 et 15 euros pour une dizaine de pièces). À terme, cela est toutefois plus avantageux, financièrement parlant. En effet, il faut compter environ 2 euros pour une cinquantaine de disques jetables. Le budget moyen par mois est donc d’environ de 7,2 euros. Le prix des versions lavables sera ainsi amorti au bout de deux mois seulement.